MENU
Comité
Historique
Course
Calendrier
Règlement
Inscriptions
Résultats
Affiche et programme
Construction
Local
Media et photos
Contact
Annonces
Liens

SE CONNECTER
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Construction

Construction

Les différentes explications suivantes s’appliquent principalement pour la fabrication d’une caisse à savon de type officielle. La catégorie libre est, comme son nom l’indique, libre dans le choix, la forme et les méthodes de construction pour autant que la sécurité du pilote soit respectée. Pour que la voiture soit classée dans la catégorie officielle il faudra investir dans le kit officiel (cf. ci-dessous) et respecter quelques conseils suivants.

kit officiel

Principe de base

Pour fabriquer une caisse il vous faut un châssis, une carrosserie, une direction, des freins, des roues et des outils. C'est un véhicule sans moteur bien sûr ! Le pilote doit pouvoir prendre place dans le véhicule sans avoir à démonter certaines pièces (volant, etc...). De plus, nous vous conseillons de faire un système pour le réglage de la longueur du siège. Le pilote va grandir et les parents ou amis ont le droit de courir. Lors de chaque course, au maximum deux pilotes peuvent descendre avec la même caisse. Il faut aussi penser que dans une vie de caisse à savon, il y aura certainement des petits accrochages ou des pièces à changer. Pensez à ce qu’elles soient accessibles. Le poids du véhicule pilote compris atteindra environ 130 kg ( maximum 70 kg à vide). Il est déconseillé de dépasser ce poids car le véhicule prendrait trop d’inertie en virage et aurait tendance à être survireur (tête à queue) ou sous-vireur (part tout droit). Pour les jeunes pilotes, il est possible de fixer du lest (plomb, acier), pour autant qu'ils soient capables de freiner correctement (attention aux routes mouillées).

Le châssis

chassis

Il vous faudra une planche de bois croisé de 15 à 20 mm d'épaisseur mais pas plus de 2 mètres de longueur et 87, centimètres de largeur ce qui correspond à la longueur des axes officiels. Le véhicule fini doit avoir une garde au sol de 6.5 cm minimum. La caisse à savon devra être munie d’un crochet de remorquage à l’avant et à l’arrière pour le remorquage des caisses à savon au départ de la course. Ces crochets ne doivent pas représenter un danger lors de collision.

La direction

direction

Les véhicules doivent être munis d’une direction centrale (pas de direction à fusée) ;
le plus grand soin doit être accordé à la construction de cette dernière pour le bon déroulement de la course en toute sécurité.
(La caisse doit être dirigée par un volant, lequel guide la colonne de direction et les câbles par l’intermédiaire de l’axe avant.) La transmission de la force de direction doit se faire par un câble en acier d’une section de 2.5 mm au moins.
Les câbles partiront du volant et seront guidés par des poulies et des tubes métalliques. Le tambour de direction doit être fixé en deux points. Il est fortement déconseillé de faire un support qui passe entre les jambes du pilote.
Le choix du volant est libre.
La direction ne doit pas avoir de jeu, une pré-tension est même conseillé, la direction en sera plus directe.
Suggestion : montez la colonne de direction à l’horizontale ou légèrement inclinée. Le centre du volant devrait se trouver à 30 cm au moins au-dessus de la planche de fond.
La caisse à savon devrait être construite de manière à ce que le rayon de braquage ne dépasse pas 7 m (mesuré à partir de l’extrémité de la roue avant). Un braquage entre 5.5 et 6 m est un bon compromis.
L’empattement joue aussi un rôle dans le rayon de braquage. Le braquage maximum doit être limité par des butées fixes. Cela évite que les roues ne frottent contre une partie de la carrosserie.

Les freins

freins

Les freins doivent être actionnés grâce à une pédale à pied et agir de façon uniforme sur les deux roues arrières. Les freins fonctionnent grâce au frottement d’une plaque (idéalement en aluminium) contre la bande de roulement du pneu qui est en caoutchouc.
Le câble en acier qui commande les leviers de frein doit avoir une section minimum de 2.5 mm. Il doit être guidé par des poulies. Le câble sera muni d’un tendeur pour compenser l’usure de la plaquette d’aluminium et régler la course à vide. Les leviers de frein doivent être adaptés pour obtenir un blocage des roues en cas de gros freinage (un test de poussée est effectué, pédale enfoncée, avant le départ de la course : le véhicule ne doit pas pouvoir avancer).

AVERTISSEMENT : par temps de pluie, l'efficacité du freinage peut être considérablement diminuée!

Les roues

roues

Les roues doivent être celles fournies avec le kit officiel, de type plein ou gonflé*, afin de s’inscrire é la course en catégorie officielle (des roues d’un autre type entraînent une inscription en catégorie ‘libre’).

Dimensions type (pneu plein):

Diamètre : 300 mm
Diamètre du trou central : 15 mm
Longueur du trou central : 95 mm
Largeur de la bande de roulement du pneu plein : 23 mm

Afin d’améliorer la résistance de la roue et éviter que le pneu déjante (pneu plein), il est conseillé de riveter ou boulonner le pourtour de la jante.
Les écrous de roues doivent être autobloquants (nyloc) ou munis d’une goupille.
Le jour avant la course, il est conseillé de faire un petit service à ses roues. Nettoyer les paliers des roues avec de l’essence. L’huile brute ou le pétrole ne conviennent pas, ils provoquent la rouille du palier. Pour le graissage des paliers, utilisez de l’huile exempte de résine et d’acide p.ex l’huile de machine à coudre ou pour bicyclette. Deux, trois gouttes suffisent par côté. Poser la roue sur un journal et la faire tourner doucement.

* Dès 2006 les roues gonflées, quoique ne faisant pas partie du kit officiel de base, sont tolérées pour autant qu'elles soient du type illustré ci-dessous, dont le montage et la dimension sont adaptés au kit officiel.

roues

Mise en garde au freinage: le freinage devient plus souple avec roues gonflées qu'avec les roues pleines (si le système recommandé de patins est retenu), particulièrement évident si la voiture est plus lourde.

Essieux avant/arrière

Les essieux vendus dans le kit peuvent être renforcés mais pas modifiés dans leur longueur.
Les essieux ne doivent pas être munis d’un système de suspension. Seuls des silentblocs sont autorisés.

La carrosserie

carrosserie

Une carrosserie est obligatoire. Elle garantit la sécurité du pilote en cas d’accidents. Il faut utiliser du bois croisé ou du sagex qui sera limé, formé, poncé, peint, etc... Elle peut aussi être en fibre de verre. Mais cette façon de faire est très longue, car il faut d'abord faire un moule en plâtre. Chaque coureur pourra choisir le style de la carrosserie qu'il veut, ainsi que sa forme. Il devra par contre respecter la largeur et la longueur de sa caisse pour pouvoir se faufiler entre les cônes lors de la course.

Remorquage

Chaque caisse doit être équipée d’un anneau de remorquage à l’avant et à l’arrière, capable d’accepter un solide mousqueton-type de diamètre 8mm [image]. Celui-ci est préférable à d’autres types de crochets qui, même si ils sont aussi fiables, sont parfois mal dimensionnés / difficiles à utiliser par rapport à l’anneau d’un autre véhicule qui est prévu pour le mousqueton-type. En effet, beaucoup de courses utilisent le principe du remorquage à plusieurs voitures pour remonter les pentes.

mousquetons

L’anneau de remorquage se trouve fréquemment sous forme de trou percé aux extrémités d’une barre rigide fixée sous la longueur de la voiture (attention que la barre ne soit pas blessante pour les piétons). Un trou percé de min. 12mm dans cette barre suffit généralement à assurer le passage du mousqueton capable de résister à des tractions importantes (jusqu’à 6 voitures peuvent se suivre). La corde de remorquage (idéalement en nylon, mais pas une corde de remorquage de vraie voitures !), si possible de couleur vive pour maintenir l’attention du pilote, devra mesurer entre 2 m et 2,5 m entre chaque mousqueton (certains virages ne permettent pas l’utilisation de cordes plus longues) et devra être nouée au mousqueton de manière fiable.

corde

En cas de non-conformité du groupe corde-mousqueton, le club tient en réserve quelques unités à vendre le jour de la course. Un ensemble corde-mousqueton ‘standard’ tel que décrit ci-dessus est peu onéreux, et permet d’être fair-play en évitant de perdre de précieuses minutes à adapter la voiture en question !

Copyright www.casv.ch © 2017