MENU
Comité
Historique
Course
Calendrier
Règlement
Inscriptions
Résultats
Affiche et programme
Construction
Local
Media et photos
Contact
Annonces
Liens

SE CONNECTER
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Historique

Historique

La caisse à savon est née aux États-Unis dans les années trente. En effet les savons étaient vendus par caisses entières. Un astucieux fabricant de savon eut l'idée de mettre dans ces caisses de savons des pièces métalliques et des roues. Grâce à ce montage les enfants organisèrent des courses pour avoir le plaisir de dévaler des pentes à toute vitesse.

The Incredible San Fancisco Artists' Soapbox Derby, 1975. from Mike Haeg on Vimeo.

Mais à Versoix :

Le 14 juin 1984, une poignée de copains de Montfleury, emmenés par Jacques Belloir, avaient décidé de varier la braderie de l'Association des Habitants de Montfleury, en organisant une course de caisses à savon, la première à Versoix, sur la longueur du chemin de Montfleury (départ à la hauteur de la route de Sauverny - arrivée après le pont CFF) organisée de manière totalement bénévole et artisanale.

Avant même cet événement, l'équipe avait promis aux enfants qu'il y en aurait d'autres... Chose promise, chose due ! L'année suivante, le 9 juin 1985, dans le cadre du 10ème anniversaire du Cycle d'Orientation de Versoix, le Premier Grand Prix des Colombières a eu lieu. Cette fois-là, c'était une course officielle, dans le cadre du Championnat Suisse (à l'époque sponsorisé par Rivella). En s'inscrivant, le participant s'engage à respecter ce règlement et à faire preuve de fair play.
Le succès ! 66 pilotes se sont mesurés et, déjà, la première marche du podium avait été occupée par un jeune suisse-alémanique...

Parallèlement, des cours de construction de caisses ont été mis sur pied dans le cadre d’École et Quartier afin de permettre aux familles, dont la majorité vit en appartement, de pouvoir profiter d'un atelier.
Chaque année, Jacques Belloir, épaulé principalement par Jean-Paul Michaud, a su réunir suffisamment, de bénévoles (jusqu'à 80 !) et de sponsors afin que le derby ait lieu pour la joie de nombreux pilotes (il y eut jusqu'à 92 participants certaines années!) avec quelques fois un thème d'animation (kartings , trottinettes à moteur , cascadeurs, etc...)

Par ailleurs, des contacts avaient été pris avec les organisateurs des courses de la région (Corsier (Ge), Commugny et Saint-Georges (Vd)) pour promouvoir cette activité familiale dans la région. Dans ce cadre, des stands ont été animés lors des expositions " Sport, Vacances et Loisirs " à Palexpo ou lors des expositions autos de l'Ecurie Lémanique, sur la place de Sardaigne, à Carouge.


Une équipe a repris l'organisation des courses suivantes et s'est rendue compte qu'il n'était plus possible de continuer une activité si importante sans fonder une association sans but lucratif, avec un comité élargi et des tâches partagées. C'est ainsi que, le 12 novembre 1996, une trentaine de personnes, dont de nombreux coureurs, ont fondé l'ASSOCIATION DES CAISSES A SAVON DE VERSOIX et élu un comité de neuf personnes. Le but de l'Association, pointe principale de l'iceberg, est bien sûr le " Grand Prix des Colombières " qu'un public fidèle et nombreux vient applaudir chaque année. Seulement, sans nouvelles caisses, plus de pilotes, il était donc absolument nécessaire de bénéficier d'un atelier pour augmenter le parc de véhicules et de réparer les existants.

Depuis octobre 1997, l'Association bénéficie d'un atelier mis à disposition par la Commune de Versoix dans l'école de Montfleury. Des personnes, des parents accompagnés de leurs enfants, peuvent s’inscrire et ainsi construire et réparer leurs véhicules avec l'aide d'un responsable expérimenté. Cet espace permettra un nouvel essor à cette activité qui intéresse de plus en plus les enfants.

Avec les années et les courses effectuées, nous avons décidé de voler de nos propres ailes. Nous voulions nous séparer de Lista qui nous fournissait le matériel et le personnel pour le chronométrage et la sono. Nous avons investi en 2001 dans du matériel de chronométrage et nous nous sommes arrangés avec un Versoisien pour la sono. Et c’est ainsi que le 17ème Grand prix des Colombières a prouvé que nous sommes « totalement » indépendants.

Copyright www.casv.ch © 2017